Protection laser : quels risques pour les yeux et la peau ?

//Protection laser : quels risques pour les yeux et la peau ?

Nombreux secteurs d’activités dans l’exécution des tâches diverses amènent leurs agents à utiliser d’une manière ou d’une autre les rayonnements laser. C’est le cas par exemple des arts et spectacle, des laboratoires, des industries, etc. Pendant que certains laser sont inoffensifs, d’autres en fonction de la puissance de rayonnement sont très dangereux et représentent des risques cutanées et oculaires irréversibles.

Rayonnement laser : qu’est-ce que c’est ?

La lumière laser contrairement à la lumière traditionnelle est dite cohérente. Cela voudrait dire qu’elle est à direction unique et monochromatique. Ses faisceaux n’émettent donc pas dans différentes longueurs d’ondes et la lumière diffusée ne s’éparpille pas dans la pièce.

Cette technologie est un « concentré de lumière », la rendant énergiquement très puissante. Sa puissance est comparable à celle d’un joule pendant que sa durée d’impulsion est de l’ordre de la nanoseconde. On estime que la puissance instantanée de l’impulsion laser équivaut à celle du gigawatt et même du petawatt de plus en plus utilisé aujourd’hui. Il se dégage clairement toute sa dangerosité sur la santé de l’homme.

Les différents types de risques causés par le rayonnement laser

Les risques liés au rayonnement laser sont de divers ordres. Ils peuvent endommager autant les yeux que la peau.

Risque de l’acuité visuelle

Bien qu’il soit très adoubé en traitement Laser en Tunisie et dans beaucoup d’autres pays, l’exposition au rayonnement laser peut causer une simple fatigue visuelle à travers des larmoiements, des picotements, une vision altérée, et des rougeurs oculaires…

Le laser a des actions d’éblouissement plus puissantes que celles provoqués par le soleil. Cela peut provoquer des troubles de l’attention et de la concentration. Les intéressés s’exposent donc à la survenue des accidents de travail et au risque de perte définitive de l’acuité visuelle.

traitement-laser

En effet, agissant comme des loupes, le cristallin et la cornée projettent la lumière perçue sur la rétine. Ce qui revient à dire que la puissance d’un faisceau laser traversant l’œil, se retrouve concentrée sur une tâche de petit diamètre sur la rétine. La rétine étant donc une partie sensible de la vision n’arrive pas à supporter cette concentration de la lumière en un seul point. D’où les dommages de perte de l’acuité visuelle, et ce en fonction de la localisation et du diamètre du faisceau sur la surface rétinienne.

Aussi, ces risques diffèrent selon certaines spécificités notamment la longueur d’onde dans laquelle le rayonnement laser émet. La durée d’exposition et la répartition de l’exposition dans le temps, qu’elles soient une exposition continue ou pulsée juge aussi de la gravité du risque.

Mais, certains lasers émettant dans le visible et dont les ondes sont entre 400 nm et 700 nm, sont généralement moins dangereux. On estime que même si le rayonnement atteint la rétine, nous avons le réflexe palpébral de cligner des yeux.

Dans le même temps, un rayon laser infrarouge (IR), pénétrant profondément dans l’œil, peut occasionner des brûlures de la cornée en fonction de sa puissance, et ce, en moins d’une seconde d’exposition sans protection.

Les risques cutanés

Les rayons UV sont très dangereux pour la peau comparativement aux rayonnements laser émanant dans l’infrarouge et le visible. De plus, la plupart des rayonnements laser qui émanent dans beaucoup de longueurs d’onde de l’infrarouge sont reconnus pour produire de l’énergie thermique. Elle provoque quant à elle des  brûlures de la peau.

Un vieillissement prématuré de la peau, certaines mutations cellulaires irréversibles sont dues à une exposition prolongée aux rayonnement laser émanant dans l’ultraviolet. Ainsi, les cancers de la peau peuvent être des problèmes cutanés dus au rayonnement laser contre lesquels des mesures préventives sont de plus en plus adoptées.

Il y a également des mesures de protection collective comme le type rideaux, les panneaux de protection ou la protection individuelle avec des vêtement, gant et lunette. Découvrez par la suite c’est quoi le laser vasculaire !

2020-12-24T15:34:10+01:00